L’Internet, une phase obligée pour La Redoute

Publié le par Les 2ème Marketing

La Redoute passe une étape compliquée pour l’instant, elle doit à la fois réussir son passage à l’Internet et maintenir sa clientèle plus conservatrice des méthodes commerciales actuelles. Elle est confrontée à ce problème car la firme se trouve dans un mauvais état et doit absolument réagir pour ne pas plonger.

 

 

Les commandes de la première enseigne française de la vente à distance sont de moins en moins nombreuses. De ce fait, la direction a l’intention de réorganiser l’entreprise et ce plan concerneras 672 employés sur un nombre de plus ou moins 5000.

 

Le secteur est en chute libre, tous les vépécistes sont confrontés à cette diminution massive des ventes. Les 3 Suisses sont en pleine restauration, Camif est en liquidation judiciaire et Redcats une filiale du groupe PPR a vu ses ventes diminuées de 1.7 % en 2008. La Redoute, elle, connaît une érosion de ses ventes encore plus prononcée, une diminution de 9 %. C’est pourquoi un véritable plan d’économie a été lancé par le patron du groupe. La firme va désormais plus se consentrer sur l’Internet, le seul moyen de distribution connaissant une augmentation significative des ventes. De plus, 55 % des ventes se font via le site Internet de la Redoute et la boutique en ligne connaît un véritable succès croissant.

 

 

La Redoute s’était mit depuis longtemps à l’Internet mais sans vraiment utiliser ce moyen efficacement. Ce service avait été confié à quelques personnes auxquelles on ne prêtait pas vraiment d’intérêt. La compagnie avait pourtant bien remarqué durant des années que leur offre de produits via le catalogue était bien limitée. La possibilité de réaction face à d’autres entreprises telles que Zara était donc très limité (Zara qui elle peut changer leurs produits en une semaine). L’Internet s’avère donc une solution possible et intéressante pour le groupe.

 

Cette solution ne sera pas suffisante, la Redoute mais également tous les vépécistes doivent adopter une approche multi canal pour se maintenir sur le marché. Cette méthode coûte cher mais est nécessaire pour garder les clients fidèles aux anciennes méthodes et pour attirer de nouveaux clients via le site internet.

 

Ces deux processus implique deux types de clients, donc une nouvelle approche du client s’impose et devra s’adapter dans les deux cas.

 

Est-ce que la Redoute et les autres entreprises du secteur seront relevés la pente via leurs nouvelles méthodes commerciales ? En tout cas, l’idée n’est pas mauvaise et le plan marketing semble bien rodé. Nous serons ce qui l’en est dans les semaines avenirs...

Publié dans Lionel

Commenter cet article

Carine Les 2ème Marketing 11/05/2009 23:10

Je pense que ce qui est le plus interessant pour les ventes via La Redoute.be, est le fait que l'on peut échanger les articles échangés durant les soldes.
La cerise sur le gâteau est ue les modalités de paiements sont multiples:cartes de crédit, mandats postaux,...

spongebob 29/04/2009 22:58

attention à tes fautes d'orthographe LILI!!!