Quel avenir pour GM?

Publié le par Les 2ème Marketing

Les jours deviennent de plus en plus difficiles pour Général Motors. Lundi, la compagnie annonçait la fin de sa marque Pontiac, qu’elle disait jusqu’ici garder pour un segment de niche. Cette marque devrait donc disparaître d’ici 2010, les stocks de ces véhicules restant encore très élevés. En effet, si GM décidait de stopper la production de tous les modèles de la marque Pontiac, il faudrait encore plus de trois mois pour vendre tous les invendus (le nombre s’élevant à plus de 80000 unités). D’autres marques de GM ne devraient pas non plus survivre : Hummer, Saab et Saturn, le constructeur préférant concentrer ses efforts sur ses marques principales : Chevrolet, Cadillac, Buick et GMC.

 

 

 

 

GM continue son plan de restructuration et devrait même supprimer 7000 à 8000 emplois par rapport à ses plans initiaux, ce qui devrait diminuer très fortement ses effectifs aux Etats-Unis. Le groupe va toujours très mal, le gouvernement américain devrait même leur accorder une rallonge de 2 milliards pour aider le groupe. Le constructeur américain a aussi annoncé qu’il allait mettre 13 usines d’assemblages d’Amérique du Nord au chômage technique pour s’aligner sur la demande. La production diminuerai ainsi fortement ce qui réduirai les stocks chez les concessionnaires et apporterait une stratégie plus conservatrice pour le marché.

 

 

 

 

En Europe, le groupe doit économiser 900 millions d’euros. Le gouvernement flamand va donc tenter d’aider GM pour ne pas qu’il ferme le site d’Anvers. Il avait déjà proposé une aide de 200 à 300 millions en nouveaux investissements et propose aussi une opération de vente et location sur les terrains et bâtiments de Opel Anvers. Tout ceci permettrait de récupérer 2000 millions d’euros qui seraient utilisés pour garder le site d’Anvers.

Publié dans Lionel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article