Les yeux du consommateur

Publié le par Les 2ème Marketing

Contrairement à ce que l’on pourrait croire nos yeux ne font pas que nous guider mais capture une série d’informations qui nous influence inconsciemment. Une technique expérimentée « l’eye tracking  » permet de mieux comprendre ce qui attire les yeux du consommateur. Ceci va permettre de tirer un profit au niveau de la concurrence pour nos produits et sur les points de ventes.

 

On va s’intéresser à la façon dont le consommateur sélectionne l’information. Il faut savoir que l’image perçue par un individu est beaucoup plus complexe que ce qu’elle n’y paraît à première vue. C’est à dire que l’on croît que notre vision est fixe mais il n’en n’est rien. Pour rafraîchir l’image dans la rétine l’œil doit bouger 4 à 5 fois sinon l’image disparaît. Le cerveau également traître chaque élément à son tour et parfois même avec un certain décalage au niveau du temps.

Tout les stimulus influencent une personne inconsciemment mais seulement une infime partie lui arrive au niveau conscient. En bref, quand on rentre dans un magasin on croit avoir une image fixe alors que non tout est analysé indépendamment par notre cerveau.

On a remarqué que l’être humain possédait une attention sélective, c’est à dire trois points qui vont influencer grandement la direction du regard du consommateur. Les produits vont donc dépendre d’un consommateur à l’autre, ex suivant qu’elle a des enfants ou non,..

Il faut aussi savoir que le consommateur ne prête attention qu’un dixième de secondes aux produits présents dans les rayons. C’est pourquoi il faut vraiment faire attention à son packaging et aux informations présentent et il faut surtout que le nom du produit soit porteur de sens pour les consommateurs.

 

La méthode de l’eye tracking permet de confirmer que l’œil bouge sans cesse et qu’il est capté par des zones d’intérêts. Cette récente méthode par met de se rendre compte de ce que l’œil prête attention ou pas. Il existe deux systèmes d’eye tracking mais concrètement c’est un système de caméra qui enregistre le champ visuel de l’individu et qui vont suivre son parcours. Le but de cette méthode est donc suivre le parcours de l’œil par rapport à des stimulus visuels mais également ce que l’œil n’a pas regardé. En bref, il permet aux professionnels de comprendre le fonctionnement de prise de décision du consommateur pour adapter leur stratégie afin d’améliorer la visibilité de leur produits.

  

 

 

Parcours (à droite) de l'oeil observé par eye tracking et mise en évidence (à gauche) de la durée de fixation (l'oeil restant fixé plus longtemps sur les zones rouges) © In Vivo

 

 

Bien sur, pour comprendre un maximum ce qu’une offre peut avoir sur le comportement d’un d’individu par le biais de cette méthode, il faut la compléter par des études marketing traditionnelles et les compétences de scientifiques spécialisés.

 

Pour ma part, je crois que cette méthode a encore de beaux jours devant elle mais doit certainement être encore un plus poussée pour pouvoir réellement donner des résultats vraiment efficace. La question que l’on pourrait se poser en voyant ça c’est est-ce que un jour certaines marques arriveront à trouver le moyen de capter l’attention que sur leur produits ? Ca me paraît peut probable vus que les individus sont très différents des uns des autres mais il se pourrait qu’il puissent plus se distinguer des autres marques concurrentes via ces expérimentions.

Publié dans Lionel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article